Windows server 2012

By 18 septembre 2012Article IT

Lancement de Windows Server 2012 : simple, économique et optimisé pour le Cloud !


Ça y est ! Microsoft vient de lancer début septembre Windows Server 2012.

Tourné vers le Cloud, le nouvel OS offre une multitude de nouvelles fonctionnalités qui met l’accent sur la virtualisation.

Les principaux avantages de cette nouvelle version :

  • Une plateforme de virtualisation complète
  • Performance et montée en charge des applications améliorées
  • Haute disponibilité

Windows Server 2012 pourrait se décrire en deux mots : virtualisation et simplicité.

Virtualisation

Avec Windows Server 2012, la virtualisation passe à la vitesse supérieur. Désormais, Hyper-V est capable de gérer jusqu’à 64 processeurs virtuels, 64 To sur un disque virtuel et offre la possibilité de migrer à chaud des VMs sans stockage partagé ni interruption de service.

Windows Server 2012 permet également de répliquer des VMs entre sites de manière planifiée et asynchrone, mais également, de stocker des VMs et des bases de données en toute sécurité. Le stockage est indépendant des types de disques (SAS, USB, SATA, Fiber Channel…) permettant le redimensionnement automatique de l’espace, l’ajout et le retrait de disques physiques à chaud et la gestion de niveaux d’agrégat et de redondance.

Simplification

Microsoft simplifie les licences en ne proposant que 4 éditions de Windows Server 2012 :

  • Licence Standard : licence à destination des PME pour des environnements peu ou non virtualisés (une licence couvre jusqu’à deux processeurs);
  • Licence Datacenter : licence à destination des PME, grandes entreprises et hébergeurs pour des environnements hautement virtualisés. La seule vraie différence entre la licence Standard et la licence Datacenter est que la licence Datacenter permet de virtualiser de manière illimitée.
  • Licences Essentials et Foundation : licences plus spécifiques adaptées aux TPE pour les environnements non virtualisés. Ces licences seront accessibles en fin d’année.

 

Toutes les fonctions ont été simplifiées et permettent de mieux exploiter les Datacenters traditionnels grâce à la virtualisation de matériels existants. Elle permet de concevoir des Clouds privés, de les étendre plus facilement vers une architecture de Cloud hybride et d’améliorer la prise en charge d’utilisateur mobiles et distants.

Pour découvrir Windows Server 2012 en vidéo, cliquez sur la bannière