All Posts By

marketing

La mobilité en entreprise

By Article IT

Dossier Mobilité : la mobilité en entreprise

L’informatique mobile est aujourd’hui une réalité dans l’entreprise et elle concerne aussi bien les grandes que les petites entreprises.
Besoin de donner rapidement des informations à un collègue, à un client. Un e-mail à transférer, pendant ou en dehors de vos horaires de travail. Besoin d’accéder rapidement et simplement à une application d’entreprise à des fins professionnelles, etc.
Grâce à la mobilité, les utilisateurs sont plus productifs, mais cela implique un changement d’organisation non négligeable qu’il faut prendre en compte.

BYOD, COPE, CYOD : définitions de ces nouveaux usages
– Vous emmenez votre Smartphone ou tablette au travail pour une utilisation professionnelle ? Alors vous faites partie de la tendance BYOD (“Bring Your Own Device”).
– Vous vous servez de vos outils professionnels pour une utilisation personnelle ? Alors vous faites partie de la tendance COPE (“Corporate Owned Personally Enabled“).
Cette tendance permet à l’entreprise de mieux maîtriser son SI mobile mais ne laisse pas à l’employer de choix sur les équipements.
Plusieurs stratégies peuvent être mises en place dans l’entreprise. Interdire le BYOD n’est pas recommandé car c’est inéluctable mais le permettre totalement est aussi à proscrire. Il faut trouver le juste milieu.
– La tendance CYOD (“Choose Your Own Device“) semble être une bonne alternative car elle permet à l’utilisateur de choisir son terminal parmi une liste d’appareil approuvée par son entreprise. L’employé peut bénéficier de support technique, d’outils logiciels et l’entreprise peut contrôler le matériel qui rentre dans sa structure.

Stratégie Mobilité
Une véritable stratégie mobilité doit être mise en place pour accueillir ces nouveaux usages.
A commencer par l’investissement matériel. En effet, le cycle de vie des tablettes, Smartphones sont beaucoup plus court qu’un PC classique (plus fragile, sujet à des vol, etc.). Et il convient pour une entreprise de changer régulièrement ses équipements pour ne pas être “out” face à ses clients, car cela évolue très vite.
Cette stratégie s’applique aussi bien aux grands comptes qu’aux petites entreprises qui n’ont pas forcément de ressources IT et doivent faire appel à un prestataire externe pour les aspects de sécurité et de conseil.

Matériel
On voit apparaitre de plus en plus de tablettes et de Smartphones dédiés pour le BtoB avec des fonctions permettant de séparer le côté professionnel du côté personnel.
Les fabricants proposent donc des produits répondant aux besoins des entreprises :
– Applications professionnelles : application bureautique intégrée
– Accessoires permettant de se rapprocher au maximum d’un usage PC : station d’accueil, clavier physique, souris, port USB, stylet, etc.
– PC hybrides : le PC devient tablette via une rotation de l’écran

Mobile Device Management
Le Mobile Device Management est la capacité à gérer les équipements et à les intégrer dans la politique du SI : droit sur l’équipement, applications autorisées, remise à zéro en cas de vol, géolocalisation, etc.
La mobilité est un signe de productivité pour les entreprises mais elle pose problème en terme de sécurité. En effet, c’est une porte d’accès aux données de l’entreprise, il faut donc repenser son SI en intégrant ces nouveaux usages.
Pour répondre à cette problématique, les éditeurs de logiciels de sécurité développent de plus en plus des applications pour sécuriser les terminaux mobiles.

Opérateurs
Les opérateurs téléphoniques essayent aussi de sortir leur épingle du jeu en faisant appel à des réseaux partenaires pour déployer des prestations de service dans les téléphones :
– Mise en place de pilotage de dépense téléphonique pour les mobiles et sur l’ensemble des terminaux
– Implémentation de solutions dans la carte SIM (fonction de géolocalisation par exemple)
– Support technique, etc.

Applications mobiles
Avec le succès des applications mobiles grand public, les revendeurs développent de plus en plus des applications professionnelles et les App Store privé se généralisent (application généraliste et spécifique au métier de l’entreprise). On en distingue plusieurs :
Applications semi-professionnelles : messageries, prise de notes, gestion des agendas, etc.
Applications professionnelles : application sur-mesure en fonction du projet de mobilité de l’entreprise. Exemple : accès à des informations utiles pour les techniciens en déplacement, aide à la vente, etc.
De plus, grâce à la 4G bientôt fonctionnelle, les usages professionnels mobiles devraient se développer (Cloud, virtualisation, vidéoconférence, etc.).

Législation
La mobilité c’est bien, mais qui est responsable en cas de vol d’un terminal ou de perte de données ? L’entreprise ou l’employé ?
Le BYOD est pour le moment très peu encadré au niveau juridique dans l’entreprise alors que les menaces existent : la divulgation de données, la non-conformité des données personnelles et les applications malveillantes.
La rédaction d’une charte informatique prenant en compte ces nouveaux usages est donc impérative pour se couvrir. Elle doit lister les usages autorisés et non-autorisés, les règles de temps de travail des employés, les règles de sécurité, etc. Cette charte devra ensuite être affichée dans l’entreprise et vue par tous les employés.

Nouvelles exigences du wifi entreprise

By Article IT

Les besoins en réseau WIFI augmentent dans les entreprises avec la tendance du BYOD

 

Avec l’essor de la mobilité au travail, du BYOD, les besoins en WLAN augmentent considérablement.

En effet, les salariés sont sans cesse connectés, que ce soit avec des appareils personnels ou professionnels, et il faut savoir que les appareils sans fil émettent en continu, même sans être connectés. Le WLAN devient donc l’accès principal au réseau.

Il est donc important de mettre en place une gestion intelligente des réseaux d’entreprise car dans les années à venir, le trafic des données devrait être multiplié par dix (imprimante sans fil, Smartphone, tablette, système de vidéosurveillance, etc.).

En plus d’accroître la bande passante de l’entreprise, il faudrait avoir des ressources adaptées aux exigences et aux besoins de performance, contrôler la bande passante allouée aux terminaux et aux utilisateurs, fusionner les réseaux filaires et WIFI au niveau du matériel.

Et surtout, il faut sécuriser encore plus les réseaux en mettant par exemple en place des filtres au niveau du réseau, non seulement sur le matériel de l’entreprise, mais également aux appareils personnels des utilisateurs.

Voir notre page WIFI
Voir notre page SECURITE
Voir notre page MOBILITE

La convergence IP

By Article Auranext

La convergence c’est quoi ?

Tout le monde parle de la convergence mais qu’est-ce que c’est exactement ? Quels sont les avantages pour les entreprises ? Découvrez le point de vue d’Emmanuel Tournade, PDG d’AURAneXt et de nos partenaires (HP, Trend Micro et Aastra) sur la définition de la convergence et ses bénéfices.

Emmanuel-Tournade-Auranext

La convergence selon Emmanuel Tournade, PDG – AURAneXt

“Il y a presque autant de définition de la convergence que de gens qui en parlent.
Par exemple, on peut parler de convergence dès lors que l’on accède à ses outils de travail, à son réseau à son domicile, dans le train, etc. On a ainsi la possibilité de retrouver tout son environnement professionnel – mail, téléphone, documents – chez soi. On peut également parler de la convergence des services entre la téléphonie, les copieurs et l’informatique.
Beaucoup de grands groupes ont déjà mis en place la convergence dans leurs sociétés et aujourd’hui, ont un gain de coût et une facilité d’utilisation. Et cela commence à également avoir du sens en PME.
C’est ainsi qu’AURAneXt a souhaité accompagner ses clients dans cette mutation technologique en intégrant de nouveaux métiers. En l’espace de 2 ans, nous avons su évoluer pour passer du statut de simple fournisseur informatique à celui de prestataire à valeur ajoutée.
Notre offre est complète et cohérente et couvre l’intégralité des problématiques IT des PME : infrastructure réseau, opérateur de lien internet, téléphonie sur ip, sécurité, système d’impression. Nous nous positionnons comme un interlocuteur unique apportant du conseil, une vision globale du projet et prenant ses responsabilités de bout en bout…
Nous pensons en effet qu’il y a un véritable risque à monter un projet de convergence avec plusieurs intervenants qui se renvoient la balle en cas de problème.
Nous avons eu le cas pour un client qui, lorsqu’il a commencé son projet de téléphonie IP, avait un intervenant qui savait installer son matériel téléphonique mais ne savait pas comment monter un switch. Il ne savait pas qu’il fallait paramétrer de la QoS. Cela a donc posé problème lorsque le client copiait un fichier, il n’entendait plus rien au téléphone.
Il faut donc gérer l’ensemble de façon cohérente et non morceau par morceau.
Autre point qui nous semble important c’est de ne pas imposer un seul usage pour les utilisateurs, mais de leurs proposer plusieurs possibilités pour un meilleur confort de travail – un téléphone avec caméra, une tablette avec webcam intégrée – et ainsi, les rendre plus efficaces.
La convergence c’est donc de faire fusionner plusieurs outils (plus adaptés, plus performants) pour permettre aux utilisateurs d’être plus efficace et mieux organisés au travail”.

Bernard-Etchenagucia-Aastra

La convergence selon Bernard Etchenagucia, Directeur Général – Aastra

“Il y a plusieurs niveaux de convergence. Le premier niveau est l’IP, qui est le moyen de transport permettant justement la convergence.
Ensuite, il y a différents niveaux liés à l’usage.
Par exemple, la convergence va permettre à une standardiste de recevoir des appels sur des postes téléphoniques, sur le PC ou encore d’utiliser la vidéophonie (système permettant de visualiser l’interlocuteur avec qui nous sommes en communication). Cette personne a accès à de nouveaux outils.
De plus, on voit apparaitre de plus en plus la tendance du BYOD (bring your own device), c’est-à-dire que les collaborateurs de l’entreprise utilisent leurs Smartphones privés au sein de l’entreprise.
Aastra est au coeur de tous ces niveaux de convergence en fournissant des systèmes et des logiciels qui sont complétement intégrés dans le système d’information de l’entreprise.
Aastra fournit également des applications permettant aux entreprises d’être plus efficace dans leurs métiers en introduisant des couplages entre la téléphonie et le système d’information des sociétés.
Notre ambition est donc de faciliter la vie aux entreprises en intégrant des applications simples et facile à utiliser.”

Cas client de convergence d’Aastra

“L’exemple que je vais prendre est un groupe d’assurance ayant des agences “Experts”. Le travail des experts consiste à se rendre dans les sociétés pour constater et évaluer l’ampleur d’un sinistre.
Leur problématique était de gérer ces différents experts, de les rendre plus efficace car ils devaient se déplacer dans les entreprises pour constater un sinistre mais les frais de déplacement étaient très importants.
Aastra a donc mis en place une infrastructure télécom intégrant la composante vidéo. Cela permet aux agences de communiquer entre elles visuellement. De plus, pour améliorer l’efficacité du temps des experts, ils peuvent communiquer en ligne avec leurs clients, ce qui permet de limiter les coûts de déplacements. Enfin, les experts ont un accès direct aux dossiers des clients car ils sont à leur bureau.
Cette solution a été adoptée très rapidement par les utilisateurs avec un retour sur investissement quasiment immédiat et une efficacité de gestion client plus importante.
Le matériel mis en place pour ce projet a été des terminaux BluStar 8000i (outil de vidéoconférence en qualité HD) ressemblant à un téléphone, avec un écran tactile haute définition intégrant la composante vidéo. L’avantage est que ce terminal peut être décliné sur des tablettes, des Smartphones, permettant de faire suivre les informations sur différents environnements de travail”.

Yves-Capelle-HP

La convergence selon Yves Capelle, Directeur des ventes partenaires généralisés – HP

“La convergence pour HP est avant tout la convergence des infrastructures.
En effet, HP est présent au niveau de l’entreprise, du poste de travail jusqu’au datacenter. Donc pour nous, il est important de proposer des technologies compatibles les unes avec les autres et ayant une capacité à apporter aux entreprises des solutions basées sur la simplicité, la robustesse et la fiabilité.
Voici un exemple pour illustrer la définition de la convergence.
HP a démarré sa stratégie de convergence des infrastructures autour des solutions serveurs il y a 5 ans. Pour cette stratégie, HP a lancé des technologies de serveur LAME et BLADE, et a construit des châssis.
A l’intérieur de ces châssis, on a d’abord intégré des serveurs, puis du réseau, des connexions pour le SAN, et enfin des disques.
Aujourd’hui, la plupart des connexions (réseau, stockage, serveur) que HP propose à ses clients sont basées sur cette même technologie. Donc nous avons un élément de base qui est la châssis, et à l’intérieur, on intègre toutes les technologies.
Voilà ce qui caractérise pour nous, la convergence des infrastructures : une solution unique permettant de répondre à l’ensemble des besoins des entreprises.”

Renaud-Lafay-Trend-Micro

La convergence selon Renaud Lafay, Ingénieur avant-vente – Trend Micro

“La convergence pour Trend Micro se caractérise par plusieurs éléments :
– La convergence au niveau IP avec l’arrivée de la téléphonie mobile (les Smartphones). En effet, il y a quelques années, le téléphone personnel ou professionnel servait uniquement pour téléphoner. Désormais, nous pouvons bien sûr téléphoner, mais aussi nous connecter sur l’ensemble des infrastructures de l’entreprise (messagerie et applications métiers).
– La convergence c’est également d’avoir un acteur unique permettant de protéger de bout en bout les différentes “briques” avec une solution simple et centralisée : la partie traditionnelle (postes de travail, serveur et serveur virtuel), mais aussi la partie Smartphone”.

Travail collaboratif et nomadisme pme

By Article IT

Les PME attendent un accompagnement humain pour développer le travail collaboratif et le nomadisme


D’après une enquête de l’Institut Ipsos, les PME ne sont pas encore véritablement équipés pour développer le travail collaboratif et le nomadisme dans leur société.


En effet, alors que 76% des PME ont des salariés mobiles, voir même, nomades (25%), seules 17% d’entre elles sont équipées de plateforme collaboratives ou de réseaux sociaux d’entreprise.

En cause, de véritable doutes quant aux bénéfices de ces solutions. Les chefs d’entreprise ont peur que ces solutions entachent la protection, la confidentialité des données et la fiabilité des réseaux. Ils ont besoin de garanties et de fiabilité.

Ainsi, 53% des chefs d’entreprise souhaiteraient être accompagnés pour mettre en place ces outils. Ils comptent pour cela sur trois partenaires : les SSII, les éditeurs de logiciels et les opérateurs.

Voir notre offre de travail collaboratif

Source : Ipsos

Les tendances IT de 2013

By Article IT

Les tendances IT de 2013 !


Cinq grandes tendances se profilent en 2013 pour les entreprises : le Cloud, la sécurité, la mobilité, les machines connectées et les réseaux intelligents.
Les entreprises vont investir de plus en plus dans les nouvelles technologies pour gagner en productivité et satisfaire les nouvelles attentes de leurs clients ou de leurs collaborateurs.

Le Cloud
Cloud privés, publics, hybrides vont avoir une place importante en 2013 puisque ces plates-formes vont être une bonne alternative aux réseaux VPN (Virtual Private Network).
En revanche, pour que les entreprises adoptent ces formes de Cloud, les sociétés IT devront proposer des Cloud sécurisées, simple à utiliser et à configurer.

La sécurité
La sécurité sera encore plus d’actualité en 2013 car avec la multiplication des terminaux, la protection des identités du clients ou de la société est compromise à cause de la cybercriminalité.
Il faudra donc sécuriser chaque terminal, chaque équipement, mais également les connexions à Internet.

La mobilité
Avec la mobilité, on voit de moins en moins de barrière entre vie professionnelle et vie privée. Les entreprises devront tenir compte de ces nouveaux modes de travail pour satisfaire ses collaborateurs et ses clients en créant par exemple des applications que les salariés pourront utiliser pour travailler, mais aussi des applications pour accéder aux données personnelles.

Les machines connectées
Les machines connectées ouvrent de nouvelles perspectives pour les entreprises.
En effet, avec l’expansion des réseaux, les entreprises peuvent connecter et piloter leurs équipements à distance, ce qui réduit les coûts de manière considérable. Les connexions intermachines ont déjà été utilisées dans le secteur médical ou grand public. En 2013 cette croissance va s’étendre à d’autres secteurs, notamment dans l’industrie, le retail et les services financiers.

Les réseaux intelligents
L’évolution fulgurante du réseau va entrainer en 2013 un tournant vers des réseaux plus intelligents, plus invisibles, au service des entreprises et des individus

Microsoft office 2013

By Article IT

Le nouvel Office Microsoft est arrivé !

Office 2013 s’adapte à tous les écrans (PC, tablettes, téléphone), est optimisé pour Windows 8 et fournit les outils professionnels de collaboration et de productivité dont les entreprises ont besoin.
Optimisé pour le Cloud, déploiement facile, niveau de sécurité élevé, Office 2013 permet de consulter de n’importe où, les données de l’entreprise.


 

 

Les innovations d’Office 2013

Word : édition et modification de contenu PDF dans Word, ajout de vidéos et de photos directement depuis Internet.
Powerpoint : suivi amélioré des commentaires et de la vue Présentateur, présentation à distance grâce à la fonction Présentation en Ligne.
Excel : extraction, analyse, visualisation plus facile de vos données grâce aux nouveaux outils mis en place avec Office 2013.
Outlook : aperçus de calendrier ou de contact rapide sans changer ou ouvrir une nouvelle fenêtre, réponse aux meetings directement dans le mail.
OneNote : plus tactile, OneNote permet de créer et rassembler toutes les notes sur n’importe quel appareil ou depuis un navigateur Internet.

Bénéfices des licences en Volume

– Déploiement simplifié en utilisant une image unique au lieu d’installer manuellement le code d’activation pour chaque PC dans l’entreprise.
– Installation de Microsoft Office sur deux ordinateurs par utilisateur.
– Protection et suivi facile des investissements logiciels avec une gestion des licences numériques
– Possibilité de transférer et réinstaller le logiciel grâce aux droits de remastérisation si besoin
– Possibilité d’utiliser les versions d’Offices précédentes
– Investissements lissés avec des paiements annuels

Windows 8 pro

By Article IT

Les bénéfices de Windows 8 pour les entreprises !


Windows 8 est la nouveauté 2012 dans le secteur IT avec un système d’exploitation multiforme. Ce nouvel OS bouscule les habitudes des entreprises en franchissant le pas vers l’ère mobile !

Les plus de Windows 8 Pro :

Du choix dans les appareils
Windows 8 prend en charge à la fois les tablettes tactiles, les PC portables et les ordinateurs de bureau (avec souris et clavier) permettant de simplifier la gestion des données.

Un large choix d’applications
Avec Windows 8, les entreprises disposeront d’un ensemble d’applications intégrées et elles pourront accéder au Windows Store pour tester et acheter des applications.

Toujours connecté
Windows 8 permet aux utilisateurs d’accéder en tout lieu au réseau de l’entreprise : accès aux fichiers, à la messagerie, aux contacts… Il existe également une nouvelle fonction : Windows to Go, qui permet aux utilisateurs d’avoir leurs environnement de travail depuis une clé USB.
Enfin, Windows 8 intègre également des outils présent sur Windows 7 comme DirectAccess, AppLocker et BranchCache.

Sécurité des données
Grâce aux outils de protection Windows (IE10, Windows Defender, SmartScreen), les informations et les données de l’entreprise sont protégées.

Virtualisation
Windows 8 améliore la virtualisation du poste en intégrant un hyperviseur de type 2 compatible avec Hyper-V 3.0. Cela permet notamment aux programmeurs de tester leurs travaux dans un environnement virtuel.

Stockage
Avec “Storage Spaces“, nouveau gestionnaire de volume de Windows, les professionnels peuvent lier et créer deux ou plusieurs disques physiques et les répartir sur un ou plusieurs espaces de stockage.

IPV6

By Article IT

IPv6 succède à IPv4 !

Depuis le 6 juin 2012, IPv6 a fait son apparition dans le monde du Web, succédant à IPv4.

C’est quoi une adresse IP ?
Une adresse IP est un numéro d’identification qui est attribué à chaque appareil connecté à un réseau informatique (ordinateur, routeur, imprimante, téléphones mobiles…) utilisant l’internet Protocol.

Le protocole utilisé jusque-là était IPv4 codé en 32 bits (exemple : 192.168.0.1) mais dans quelques temps, les 4 milliards d’adresses IPv4 seront utilisées.
C’est pourquoi, IPv6 (codé en 128 bits) a été mis en place, pour permettre de nouvelles attributions d’adresses quasi illimitées.

IPv4 : 4 000 000 000 d’adresses potentielles
IPv6 : 667 000 000 000 000 000 d’adresses disponibles par mm2 de surface de la terre !

Bien entendu, le monde du Web ne va pas basculer sur IPv6 du jour au lendemain. Les deux protocoles vont cohabiter ensemble pendant quelques années avant de basculer définitivement sur IPv6.
Le protocole IPv6 est pris en charge par le DNS, les protocoles de routage, les couches de liaison et de transport, les systèmes d’exploitation, les logiciels et les fournisseurs d’accès à internet.

Des tests ont été effectués il y a un an pour vérifier le bon fonctionnement d’IPv6, et ont été tous validés.

En revanche, pour le moment, seules quelques grandes entreprises (comme Google, Yahoo, Microsoft…) ont entrepris de déployer la technologie IPv6. Pour les fournisseurs d’accès et les fabricants d’équipement réseau, le déploiement se fera progressivement.

Quant aux internautes, il n’y aura aucun changement notable puisque tous les systèmes d’exploitation sont compatibles avec IPv6.


En savoir plus sur nos offres :

– Réseaux et systèmes
– Mobilité

Windows 7

By Article IT
windows_7

Un PC qui fonctionne comme vous le souhaitez grâce à Windows 7

Protéger des données et les trouver rapidement, résoudre des problèmes de vitesse et de compatibilité… Autant de bénéfices que Windows 7 vous garantit !

Windows 7 Professionnel pour les PME-PMI combine innovation et performance. Il fonctionne simplement, comme vous le souhaitez, pour vous permettre de vous concentrer sur l’essentiel : votre entreprise !

Les trois principaux avantages de Windows 7 Professionnel :

  • Il fonctionne comme vous le souhaitez : rapidité du système, fiabilité des outils, s’adapte à toutes les configurations (XP, Vista);
  • Un outil plus simple, pour tirer profit de toutes les     fonctionnalités :  recherche avancée, aperçus en miniature, simplicité de connexions, mobilité;
  • Il protège vos activités : des données toujours disponibles (planification des sauvegardes) et protégées.

Les points clés de Windows 7

Réactivité et disponibilité (rapidité au démarrage, à l’arrêt et à la mise en veille)

Amélioration des performances

Compatibilité maximale (PC et autres applications du marché)

Accès à l’ensemble des ressources du réseau avec le Bureau à Distance

Restauration rapide des versions antérieures de fichiers

Recherches simples et efficaces

Protection des données confidentielles renforcées

Outil informatique toujours disponible (prise en main à distance)

Nos autres services opérateurs…

EFM (Ethernet First Mile)

Interconnexion de sites

SDSL

Windows server 2012

By Article IT

Lancement de Windows Server 2012 : simple, économique et optimisé pour le Cloud !


Ça y est ! Microsoft vient de lancer début septembre Windows Server 2012.

Tourné vers le Cloud, le nouvel OS offre une multitude de nouvelles fonctionnalités qui met l’accent sur la virtualisation.

Les principaux avantages de cette nouvelle version :

  • Une plateforme de virtualisation complète
  • Performance et montée en charge des applications améliorées
  • Haute disponibilité

Windows Server 2012 pourrait se décrire en deux mots : virtualisation et simplicité.

Virtualisation

Avec Windows Server 2012, la virtualisation passe à la vitesse supérieur. Désormais, Hyper-V est capable de gérer jusqu’à 64 processeurs virtuels, 64 To sur un disque virtuel et offre la possibilité de migrer à chaud des VMs sans stockage partagé ni interruption de service.

Windows Server 2012 permet également de répliquer des VMs entre sites de manière planifiée et asynchrone, mais également, de stocker des VMs et des bases de données en toute sécurité. Le stockage est indépendant des types de disques (SAS, USB, SATA, Fiber Channel…) permettant le redimensionnement automatique de l’espace, l’ajout et le retrait de disques physiques à chaud et la gestion de niveaux d’agrégat et de redondance.

Simplification

Microsoft simplifie les licences en ne proposant que 4 éditions de Windows Server 2012 :

  • Licence Standard : licence à destination des PME pour des environnements peu ou non virtualisés (une licence couvre jusqu’à deux processeurs);
  • Licence Datacenter : licence à destination des PME, grandes entreprises et hébergeurs pour des environnements hautement virtualisés. La seule vraie différence entre la licence Standard et la licence Datacenter est que la licence Datacenter permet de virtualiser de manière illimitée.
  • Licences Essentials et Foundation : licences plus spécifiques adaptées aux TPE pour les environnements non virtualisés. Ces licences seront accessibles en fin d’année.

 

Toutes les fonctions ont été simplifiées et permettent de mieux exploiter les Datacenters traditionnels grâce à la virtualisation de matériels existants. Elle permet de concevoir des Clouds privés, de les étendre plus facilement vers une architecture de Cloud hybride et d’améliorer la prise en charge d’utilisateur mobiles et distants.

Pour découvrir Windows Server 2012 en vidéo, cliquez sur la bannière ci-dessus.